mardi 11 octobre 2016

Préambule

Après notre Tour de Corse de l'an dernier, nous voulions continuer l' itinérance en kayak sur une durée de 4 semaines. Nous avons donc choisi la Sardaigne côté ouest car nous avions adoré l'Est il y a 3 ans et les récits que nous avions pu lire de l'Ouest (L'équipe de Carnets d'aventures, Thierry Puyfouloux,...) nous donnaient envie d'aller y jeter un oeil.

Carte du trajet
(650 km en 23 jours de navigation, 2 jours bloqués par le vent; 
28 km par jour en moyenne, à 5-6 km/h
 plus grosse journée: 52 km en 10 h)

Nous démarrons le 28 juillet à Santa Teresa de Galura,tout au Nord, à la descente du ferry qui nous amène de Bonifaccio. Nous sommes deux (Cathy et Denis) dans un kayak gonflable Gumotex Seawave. Nous avons choisi cette année de ne rien avoir sur le pont hormis la carte de Sardaigne...


STOCKAGE
Pas de bidons, que des sacs étanches noirs Décathlon entre 12 et 30l (plus un sac de 60 l). Nous n'utilisons pas les sacs Gumotex qui servent au transport du kayak. Leur format ne permet pas de compacter aussi bien qu'avec des vrais sacs étanches en tubes. Ils sont roulés de façon à ne pas prendre de place. La pompe à main passe également sous le pont! Une seule vache de 10 l, pour la toilette , des bouteilles de 2 l aux pointes du bateau.

BIVOUAC

Un abri Mountainsmith qu'on a monté dans les campings. On aurait plutôt dû prendre un tarp plat Décathlon, plus souple d'utilisation avec les manches de pagaies 4 parties.
Des matelas gonflables Thermarest et deux quilts Golite. Tapis de sol: grand morceau de silnylon 2.5 m x 3 m (top!)
Réchaud à gaz Camping-gaz (on ne trouve que ça en Sardaigne)...

DIVERS
Chargeur solaire 3 volets (super efficace). Appareil photo Nex C3 et boitier étanche Polaroïd. Smartphone Nokia Lumia 1320 dans une pochette étanche (GPS hors connexion, photos satellites de la côte préchargées et très bonne autonomie, a servi d'APN quand le Nex a pris l'eau).

Voilà ce que ça donne en volume (pour deux personnes) avec 5 jours de nourriture 26 litres d'eau:


Aucun commentaire:

Publier un commentaire